Fredericton / Médias / Suggestions d’articles

Suggestions d’articles

Le carrefour des poètes du Canada

Les visiteurs de Fredericton qui circulent sur Waterloo Row, une rue qui longe le fleuve Saint-Jean, ont tôt fait de comprendre, surtout en voyant la statue de Robbie Burns les saluer, qu’ici, les poètes sont à l’honneur. En 1947, le gouvernement du Canada a proclamé Fredericton, au Nouveau-Brunswick, « Carrefour des poètes du Canada » pour reconnaître et honorer trois poètes de Fredericton, Bliss Carmen, Charles G.D. Roberts et Francis Joseph Sherman. Une visite suffit pour en savoir plus sur ces poètes et d’autres grands de la littérature de Fredericton.

Forte densité d’artisansForte densité d’artisans

Peut-être qu’une ville de 50 000 habitants vous semble bien petite, pourtant, Fredericton est reconnue pour la richesse de son tissu culturel, artistique et artisanal. Pour s’en rendre compte, il suffit de jeter un coup d’œil à l’éventail des attractions du centre-ville. En voici un petit aperçu… Collège d'artisanat et de design du Nouveau-Brunswick, Galerie d’art Beaverbrook, marché public Boyce, boutiques de métiers d’art de la caserne (ouvertes en été), galeries et boutiques commerciales du centre-ville. Et c’est sans oublier la panoplie d’activités qui se succèdent au cours d’une année! Il n’est donc pas surprenant que Fredericton ait la plus forte densité d’artisans de toutes les villes canadiennes!

Capitale canadienne de l’étain

Voilà maintenant plus de 40 ans que le Frederictonien Martin Aitken a créé Aitkens Pewter, à l’âge de 17 ans! M. Aitken a été un des premiers étudiants d’Ivan Crowell, le fondateur du Collège d'artisanat et de design du Nouveau-Brunswick, qui a contribué à l’implantation des techniques du travail de l’étain à Fredericton. Au fil du temps, Aitkens Pewter est devenu une des entreprises d’étain les plus anciennes et les plus respectées au Canada.

La coupe Clarkson – un lien avec Fredericton

Conçue pour rivaliser avec la coupe Stanley, la coupe Clarkson est ornée des fleurs des provinces et territoires du Canada, de masques anciens et de l’effigie de la déesse inuite Sedna, qui tient une rondelle et un bâton de hockey, comme le souhaitait l’orfèvre de Fredericton Beth Biggs. C’est elle qui s’est vu confier la conception et la fabrication du trophée en argent sterling. Mme Biggs, une enseignante au Collège d'artisanat et de design du Nouveau-Brunswick et au programme éducAventures, a collaboré avec trois artistes inuits : Okpik Pitseolak, Therese Ukaliannuk et Pootoogook Qiatsuk.

Brasserie de l’année

Récemment, Picaroons Traditional Ales, la microbrasserie de Fredericton, a été désignée Brasserie canadienne de l’année dans le cadre des prestigieux Canadian Brewing Awards. Au centre-ville, la « broutique » de Picaroons permet aux visiteurs de goûter et d’acheter leur bière artisanale préférée en plus de voir des expositions d’interprétation sur le brassage. Il sera bientôt possible d’observer en réel le processus puisque l’équipement de brassage sera prochainement en fonction. Picaroons est membre des ÉCONOMUSÉES de l’Atlantique, un réseau d’établissements agroalimentaires et d’ateliers-boutiques d’artisans qui accueillent des visiteurs pour leur faire découvrir les métiers et savoir-faire traditionnels.

La meilleure expérience de festival international de musique de la côte Est du Canada!

Le Harvest Jazz and Blues, un festival international qui a eu lieu du 13 au 18 septembre, offre la meilleure expérience de la côte Est du Canada dans le domaine de la musique. Événement de grande envergure ayant gardé une certaine intimité, ce festival offre à ses fans 23 scènes intérieures et extérieures, 125 spectacles complets et plus de 350 interprètes de la région, du pays et du monde.

Le plus vieux festival du whisky du Canada

Cet événement de trois jours (du 16 au 18 novembre 2011) comprend des dégustations spéciales avec des experts mondiaux en techniques de reconnaissance et de dégustation des whiskys et eaux-de-vie. Plus de 150 spiritueux parmi les meilleurs du monde – whiskys de single malt, scotchs, cognacs, rhums, gins et liqueurs y sont présentés. Sous la présidence de Frank Scott, copropriétaire du Lunar Rogue Pub (un des meilleurs bars à whisky du monde selon le classement du Whiskey Magazine, une publication britannique).

Le marché Boyce de Fredericton, une tradition du samedie

Le marché public Boyce est reconnu comme un des dix meilleurs du Canada (Canadian Geographic Traveller). Sa visite constitue une tradition du samedi matin autant pour les résidents de Fredericton que pour les visiteurs.

Ouvert tous les samedis de 6 h à 13 h, ce marché compte plus de 200 marchands. Viandes, légumes du potager, pains et gâteaux maison, sirop d’érable, fleurs, objets d’artisanat, bijoux… c’est une corne d’abondance! Certains des producteurs agricoles, artisans, artistes et exploitants passionnés sont tout aussi intéressants que les produits qu’ils offrent, parfois depuis des générations! Justement, l’année 2012 marque le 60e anniversaire du marché.

Bateaux à vapeur et phares

De 1816 à 1947, des bateaux à vapeur sillonnaient le fleuve Saint-Jean, principale route de cette région du Nouveau-Brunswick. Ils transportaient autant des marchandises que des passagers, et la plupart des communautés avaient un quai qui assurait un peu la même fonction que nos arrêts d’autobus d’aujourd’hui. Un bon exemple de ces débarcadères communautaires se trouve à Hampstead. Le quai de Hampstead, un des derniers vestiges de l’ère des bateaux à vapeur, possède par ailleurs un des 11 phares dispersés sur les rives du fleuve Saint-Jean, un des rares réseaux de phares en eaux intérieures du Canada.

Sculpture sur bois à O’Toole Gallery

Découvrez l’artiste qui sommeille en vous en sculptant une crosse de fougère à partir d’un morceau de bois local. Les outils vous donneront d’abord une sensation étrange à la main, mais vous ressentirez la fierté d’en avoir fait l’expérience chaque fois que vous regarderez votre sculpture.

Capitale mondiale de la frite

Au Musée de la pomme de terre, vous apprendrez que cet humble tubercule qu’est la pomme de terre a contribué à la survie des premiers colons au Nouveau-Brunswick et qu’il occupe aujourd’hui une place importante dans l’économie de la province. Les présentations interactives de ce musée feront la lumière sur l’histoire de la pomme de terre, son industrie et la recherche dont elle est l'objet. Également à découvrir, le travail acharné des gens qui s’efforcent d’apporter à votre table les meilleures pommes de terre possible et pourquoi la région porte le titre de capitale mondiale de la frite.