Fredericton / Blogue / 201810 / Sept bières saisonnières à essayer à Fredericton cet automne

Sept bières saisonnières à essayer à Fredericton cet automne

Sept bières saisonnières à essayer à Fredericton cet automne

L’automne est bien entamé, et les producteurs d’alcool artisanal de Fredericton en profitent pour brasser des bières bien automnales. Quel que soit votre style de bière – ou de cidre – préféré, à Fredericton, vous le trouverez!

L’IPA United Hops Harvest de la brasserie Graystone
Le houblon est une plante vivace récoltée une fois par année, à la fin de l’été ou au début de l’automne. Au centre-ville, pour la saison, la brasserie Graystone a percé les fûts de son IPA United Hops Harvest, une bière savoureuse de couleur ambre foncé offrant des notes de pamplemousse et de pin. Puisque de nombreux cultivateurs locaux font don de leur houblon pour cette recette, le résultat de cette collaboration varie quelque peu d’année en année; l’IPA de cette année est plutôt forte et amère, avec son taux d’alcool par volume de 6,6 % et ses 83 unités internationales d’amertume. Les habitués de Graystone reconnaîtront aussi les variétés de houblon Idaho 7 et El Dorado, présentes dans les bières offertes régulièrement. Comme l’indique le nom de cette bière automnale, le produit de sa vente est versé à Centraide : une raison de plus de venir en déguster une pinte ou deux.

L’OOM PAH PAH de la brasserie Picaroons
Offerte pour l’Oktoberfest, cette bière ne devait être produite qu’une seule fois, mais son succès a convaincu Picaroons d’en brasser une deuxième cuvée. L’OOM PAH PAH est une märzen, soit une lager de style bavarois, dont les arômes terreux et vifs rappellent le pain. Avec son taux d’alcool par volume d’à peine 5 %, elle est assez légère pour que vous en dégustiez deux ou trois sur une terrasse en regardant les feuilles changer de couleur. Les Allemands célèbrent traditionnellement l’Oktoberfest à la fin de septembre et au début d’octobre, mais vous devriez encore trouver l’OOM PAH PAH en fût ou en bouteille à la Roundhouse, du côté nord du pont piétonnier Bill Thorpe.

L’ale à la citrouille de Gahan House Riverside
Ce sont peut‑être les bières à la citrouille ou à l’igname qui font le moins l’unanimité : on les aime ou on les déteste. Néanmoins, force est admettre que l’ale à la citrouille de Gahan House Riverside est un exemple parfait du style. Cette bière est brassée avec de la cassonade et des épices à tarte à la citrouille sans toutefois être trop sucrée, un défaut qu’on peut reprocher à d’autres ales à la citrouille. Elle présente un mélange parfait de malt, de houblon et d’épices. Son goût légèrement sucré et ses 25 unités internationales d’amertume seulement plairont aux gens qui n’aiment pas les bières amères. Cette ale très saisonnière au taux d’alcool par volume de 5,8 % est offerte en fût et en canette.

Le cidre automnal de Red Rover
Non, ce n’est pas une bière, mais nous ne pouvons pas parler des boissons artisanales à Fredericton sans nommer Red Rover, la première entreprise de la province à produire du cidre. Ce cidre demi-sec est offert toute l’année, mais idéal en automne : il a un goût sucré rappelant celui des pommes au four et dégage des arômes de cannelle et de muscade. Faites un arrêt à la Cider House, sur la rue Queen, pour en boire un verre ou repartir avec une bouteille à anse. Son taux d’alcool par volume de 7 % et son mélange d’épices réconfortant vous réchaufferont à mesure que le temps se refroidira.

La bière de saison au miel Goldilock’s Revenge de la brasserie Maybee
Le goût rustique, fruité et épicé propre aux bières de saison leur donne un style très « automnal ». La dernière-née de la brasserie Maybee est une fête pour les sens : légèrement voilée, la Goldilock’s Revenge se caractérise par une mousse blanche persistante et une magnifique couleur dorée profonde, ainsi qu’un arôme de poivre noir et d’épices; son goût sucré et délicat de miel laisse filtrer un soupçon de gomme à bulles et de fruits mûrs; son corps moyen et hautement carbonisé est agréable en bouche. La finale sèche et la chaleur alcoolisée persistante de cette bière se marient à merveille avec l’automne. Avec une teneur en alcool de 6,2 % et 24 unités internationales d’amertume seulement, cette bière est sucrée et un peu alcoolisée. Miam!

La Constellation de la brasserie Niche
La brasserie Niche produit de délicieuses boissons acides et fruitées, et Constellation fait partie de cette série croissante de délices acidulés. La Constellation a été créée en tant que bière de saison foncée, acidulée avec des lactobacilles, puis fermentée avec un mélange de souches de levure, y compris des brettanomyces, communément appelé « brett », une souche de plus en plus populaire qui donne à la bière une saveur naturelle et rustique. Après quelques semaines de conditionnement en bouteille, les brasseurs ont ajouté une purée de cassis qui donne à la Constellation sa teinte pourpre éclatante. En vente au Joyce Pub et dans d’autres bars de la ville, cette bière acide à 4,7 % d’alcool s’écoulera rapidement; goûtez-y donc sans tarder.

L’IPA Maritime Black de la brasserie Grimross
Voici un produit saisonnier qui est maintenant l’un des préférés à Fredericton : l’IPA Maritime Black de la brasserie Grimross, dont les fûts ont été percés juste à temps pour l’Halloween. Rendez-vous à la brasserie pour y remplir un cruchon ou une cruche de cette bière d’un noir profond qui allie à la perfection le malt et le houblon torréfiés. Avec une teneur en alcool de 6,6 % et 40 unités internationales d’amertume, cette ale foncée a décroché, sans surprise, la médaille d’argent aux Prix canadiens de la bière en 2018; c’est l’exemple d’un style de bière qui fait l’unanimité et qu’il est difficile d’améliorer. Cette IPA noire aux arômes décadents de chocolat noir et de café a un goût de grillé avec une touche d’amertume et de pin et une finale délicieusement fraîche.

Que vous soyez un amateur de bière artisanale de longue date ou que vous vouliez simplement découvrir le monde de la bière en ville, ces bières produites à Fredericton auront la cote cet automne. Vous pouvez y aller à pied, vous y faire conduire ou visiter à vélo les brasseries parce que la température est encore douce et que les sentiers offrent en tout temps des paysages à couper le souffle. Goûtez-en une ou deux – ou même les sept – avant qu’il n’en reste plus!