Fredericton / Blogue / 201810 / Cinq choses que vous ignorez sur le Festival du film Silver Wave 2018

Cinq choses que vous ignorez sur le Festival du film Silver Wave 2018

Cinq choses que vous ignorez sur le Festival du film Silver Wave 2018

Selon l’organisatrice Cat LeBlanc, « Silver Wave est l’un des chouchous des festivals de la région de l’Atlantique et ses vedettes sont nos cinéastes du Nouveau-Brunswick ». Si vous avez assisté au Festival Silver Wave en novembre à Fredericton, vous savez probablement déjà de quoi il s’agit. Mais quoi de neuf pour 2018?

1. Cent cinquante films ont été soumis et seulement 71 ont été sélectionnés.

Il est donc prudent de dire qu’il y a eu BEAUCOUP de filtrage, ce qui signifie que vous verrez ce qu’il y a de meilleur. Cat LeBlanc explique que, lors de sa première année, le festival n’avait pas assez de films à présenter. « Nous sommes donc allés dans la salle d’entreposage de la bibliothèque et la plupart des projections étaient des films réalisés par les membres de l’époque – raison pour laquelle le festival a été créé en premier lieu.

« Maintenant, le festival refuse des films, car il en reçoit de partout dans le monde. »

2. Le calendrier complet du festival de cette année compte 29 films réalisés par des femmes, dont quinze sont de réalisatrices du Nouveau-Brunswick.

Pour ne nommer qu’une des nombreuses femmes talentueuses dont les films sont au programme, la réalisatrice Jillian Acreman, une habituée du festival, explique que North, le film qu’elle présente cette année, raconte l’histoire d’une femme appelée Pillar qui passe son dernier jour sur Terre avant d’entreprendre un voyage sans retour pour aller coloniser Mars.

« Nous avons passé beaucoup de temps à essayer de financer ce projet et, en plus d’être fiers de ce que nous avons accompli, il nous a ouvert les portes pour notre prochain grand projet », dit-elle. « North est adapté en long métrage pour l’année prochaine; j’espère donc sincèrement que les gens qui le verront au Silver Wave le mois prochain l’apprécieront. »

3. Cet événement de plusieurs jours ne se limite pas à un seul lieu; vous pourrez donc voir au moins quelques-uns de ces fantastiques films réalisés par des gens d’ici!

Vous ne pourrez pas aller voir les courts métrages du Nouveau-Brunswick présentés le vendredi 9 novembre au Centre communautaire Sainte-Anne? Alors, essayez les courts métrages canadiens et internationaux, le lendemain, à midi, au Centre des arts de la rue Charlotte. Envie de vous détendre dimanche en regardant un film? Pourquoi ne pas aller voir le long métrage du Nouveau-Brunswick à midi au Tilley Hall, puis un documentaire international à 14 h?

Tant de choix. N’oubliez pas de consulter le programme officiel pour connaître les lieux et l’horaire!

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Tyler (@tylannosaurus) on

4. Pas besoin d’être riche pour avoir droit au tapis rouge.

Si vous êtes un cinéphile et que vous ne voulez rien manquer, vous pouvez vous procurer un laissez-passer complet pour 40 $ seulement. C’est à peu près ce qu’il en coûte pour aller voir un film au cinéma ces temps-ci, non? En prime : si vous êtes étudiant, vous pouvez assister à toutes les représentations pour seulement 20 $. C’est moins que ce que vous dépenseriez en bières après les cours, admettez-le! Et beaucoup d’événements sont à moins de 10 $, ce qui est un vrai vol, peu importe comment on envisage la chose.

Le site Web du Festival du film Silver Wave a toute l’information sur les prix.

5. Certains cinéastes présentent plusieurs projets au Silver Wave. Parce que nous avons beaucoup de talent ici à Fredericton.

Prenons Jared Carney, par exemple. Ce type a un talent fou, et il est fou d’horreur. Il a trois films au festival de cette année : Wondering Eyes, Boneyard Gloom et une comédie dramatique intitulée Infinity Land. Et il a été concepteur de production pour quatre autres films.

Selon Jared Carney, l’un des grands avantages du Silver Wave pour les participants, c’est qu’ils ont la possibilité de voir toute une série de films de styles différents.

« Par exemple, les miens sont des films muets et l’un d’eux a été tourné en noir et blanc. D’autres pourraient avoir beaucoup de dialogues et beaucoup de sang. Infinity Land, en revanche, est un film beaucoup plus bizarre. Il s’inspire de Jeffrey Dahmer et se déroule dans un monde où les gens ne peuvent plus se toucher sinon ils disparaissent. »

Jared Carney ajoute que « tout le monde aime les films, et Silver Wave est une excellente occasion de voir ce qui se passe dans le milieu et de créer des liens si vous souhaitez participer ».

Par ici le maïs soufflé! Silver Wave aura lieu cette année du 8 au 11 novembre à Fredericton.