Fredericton / Blogue / 201805 / Living Roots Festival

Living Roots Festival

La saison bien remplie des festivals de musique est sur le point de commencer, chers amis. Les fins de semaine passées à voir des spectacles de musique nous procureront une grande joie et créeront des souvenirs inoubliables. À Fredericton, le prochain festival qui aura lieu est le Living Roots Festival (en anglais seulement). Pendant trois jours, plus de 50 groupes joueront dans 10 endroits de la ville et en banlieue.

Ce festival, qui en est à sa troisième édition, est une véritable organisation locale fondée par Eddie Young de Roots & Soul Music Promotions. La programmation comprend des artistes locaux et en tournée qui donneront des spectacles interactifs géniaux sur des scènes un peu partout dans la ville, y compris des spectacles pour les gens de tout âge et des activités uniques, comme un atelier sur la planche à laver. À Fredericton, les scènes seront situées aux endroits suivants : bar de la microbrasserie Grimross, The Capital Complex, The Cider House/Abbey Café, Cinnamon Café, Read’s Café & newsstand, Bellwether et Royal Barbershop. Il y aura également des spectacles au restaurant The Loch Pub à Harvey et au Barnhouse Pub, à Keswick.

La tête d’affiche du festival, Irish Mythen, est née en Irlande, mais habite maintenant à l’Île-du-Prince-Édouard. Elle a fait une tournée avec Melissa Ethridge et elle a fait l’objet d’articles dans le magazine Rolling Stone. Elle est une vraie force de la nature et elle a la capacité de retenir l’attention d’une immense foule grâce à la puissance de la voix. Elle jouera vendredi soir (25 mai) au bar de la microbrasserie Grimross.

Del Barber connaît bien la façon de trouver l’inspiration dans le milieu culturel du Canada. Dans son dernier disque Prairieography qui a été nommé pour un prix JUNO, il décrit la vie dans les prairies et met en évidence la relation unique entre les difficultés, le travail acharné et l’amour. Il sera au Wilser’s Room le vendredi soir et au bar de la microbrasserie Grimross le samedi soir.

Spencer Burton, dont le parcours musical a commencé par le « hardcore » avant de se rendre au son maussade de sa guitare acoustique dans son projet solo imprégné de musique country-folk, est un pilier et un virtuose musical. Il a réalisé son nouvel album Don't Let The World See Your Love avec Daniel Romano. Il jouera au Wilser’s Room le vendredi soir et au bar de la microbrasserie Grimross le samedi après-midi.

TWIN jouera pendant les trois jours du festival. Les membres du groupe arriveront par la rivière jeudi dans le cadre de leur tournée en canot qui les amène à pagayer partout en Amérique du Nord.

Trio multi-instrumental dont la musique est un mélange de blues, de bluegrass, de music-hall et de folk américain, Old Man Grant nous offre la version du Nord d’un son du Sud. Originaire d’une ville humide bâtie sur des terres humides, et s’inspirant du ton sombre et de l’agitation intérieure du gothique du Sud, ce groupe canadien a un style qui lui est propre qu’on appelle parfois « Bytown Swamp Stomp ». Des rugissements tonitruants aux murmures les plus légers, les histoires qu’il raconte, empreintes de sincérité et d’émotion, parviennent toujours à capter l’attention de l’auditoire.

Je n’ai mentionné que quelques spectacles, mais de nombreux excellents groupes et artistes se produiront au cours du festival, entre autres Outside I'm a Giant, The Lifers, Rory Taillon, Ali McCormick, Jason Haywood et Ryan Cook. Beaucoup de groupes favoris locaux comme The Tortoise The Hare & The Millionaire, Creative Differences, Oak, Ash and Thorn, The Falling Leaves et bien d’autres participeront également au festival. J’espère que vous aurez l’occasion de sortir pour appuyer cette belle activité locale et pour vous offrir une belle soirée de divertissement.

Pour obtenir des renseignements sur les heures des représentations et sur les billets, visitez le site Web du Living Roots Festival ICI (en anglais seulement).