Fredericton / Blogue / 201802 / Soyez témoin d’une première mondiale du théâtre autochtone

Soyez témoin d’une première mondiale du théâtre autochtone

Experience an Indigenous Theatre World Premiere

Theatre New Brunswick poursuit sa 49e saison à Fredericton en présentant du 8 au 18 mars une première mondiale, Finding Wolastoq Voice, une production de danse et de théâtre de la jeune artiste autochtone Natalie Sappier de la Première Nation de Tobique, qui fait ses débuts dans ce genre.

Finding Wolastoq Voice explore la découverte personnelle par une jeune femme Wolastoqiyik de son identité et de sa culture grâce aux voix de ses ancêtres.

Le spectacle revêt un caractère particulier pour Theatre New Brunswick. Il s’agit non seulement d’un tout premier spectacle signé par une jeune artiste autochtone de la province, mais aussi de la fin d’une longue période de collaboration entre Mme Sappier et l’équipe de Theatre New Brunswick.

La carrière de Natalie Sappier est profondément enracinée dans sa culture. Artiste visuelle, elle a représenté l’histoire de ses ancêtres par la peinture et sur des murales, qui sont exposées dans des galeries d’art, des écoles et des bureaux partout dans la province. En 2015, elle a déployé son remarquable talent d’artiste visuelle en participant à la conception d’un décor qui a fait le tour des écoles du Nouveau-Brunswick dans le cadre de la tournée annuelle des jeunes artistes de Theatre New Brunswick. Pour cette production, The Eighth Fire, Mme Sappier a aussi agi comme conseillère culturelle et agente de liaison, collaborant étroitement avec l’équipe de rédacteurs pour s’assurer que le récit des histoires autochtones était exact et respectueux. C’est à partir de cette expérience qu’a germé le spectacle Finding Wolastoq Voice.

À la suite de la tournée de 2015, Natalie Sappier a proposé une idée de spectacle au directeur artistique de Theatre New Brunswick, Thomas Morgan Jones. Inspirée par le processus créatif du théâtre et ayant été témoin des différentes étapes d’une production sur scène avec acteurs, danseurs, décors et conception des costumes, l’artiste a décidé de poser ses pinceaux et de prendre la plume pour mettre en scène sa propre histoire, celle du peuple Wolastoqiyik.

Le rêve de la jeune femme est sur le point de se réaliser. Grâce à la collaboration de la danseuse et chorégraphe Aria Evans, du scénographe et concepteur d’éclairage Andy Moro, du concepteur sonore Michael Doherty, du directeur artistique Thomas Morgan Jones et de toute l’équipe de Theatre New Brunswick, la grande première de Finding Wolastoq Voice aura lieu le 8 mars à Fredericton à l’Open Space Theatre, situé au 55, chemin Whiting. Le spectacle sera présenté pendant deux semaines avant de partir en tournée au Nouveau-Brunswick et en Ontario.

Ne manquez surtout pas ce magnifique récit de découverte raconté par le mouvement et la danse, la narration et la musique.

Les billets sont en vente dès maintenant à la billetterie du Playhouse de Fredericton. Pour en savoir plus sur ce spectacle, consultez le site suivant : www.tnb.nb.ca/finding-wolastoq-voice.

 

 

Matt Carter, de Fredericton, est un mari, un auteur, un passionné de vélo, un photographe, un amateur de bière artisanale, un musicien et un jardinier néophyte. Fier de sa ville et de sa province, il a fondé le Grid City Magazine, un site Web sur les arts et la culture dans lequel il s’emploie à faire connaître la musique d’ici et à promouvoir les événements qui ont lieu dans la région.