Fredericton / Blogue / 201712 / 36 heurs à Fredericton

36 heurs à Fredericton

36 heurs à Fredericton

Vous avez donc 36 heures à tuer à Fredericton. Que vous soyez un résident en vacances, que vous soyez venu retrouver des amis de l’Université ou que vous profitiez des (relativement) nouveaux vols directs en partance de Montréal, d’Ottawa ou de Toronto, bienvenue à Fredericton!

Fredericton est l’endroit idéal où bien manger, se promener dans un cadre pittoresque, découvrir des sentiers et boire jusqu’à plus soif. C’est la ville idéale pour fureter dans de jolies petites boutiques ou admirer des éléments d’architecture intéressants. Vous y trouverez également des restaurants où vous pourrez vous sentir à l’aise, si bien qu’un petit dîner rapide peut se transformer en un après-midi de détente, passé à siroter une boisson et à faire la causette.

Au cours des dernières années, la ville de Fredericton s’est affranchie de sa réputation de ville de fonctionnaires où rien ne se passe. En raison des trois établissements postsecondaires qu’elle abrite et d’une population grandissante de gastronomes et d’amateurs de boissons, vous pourrez tout aussi bien trouver un bar ou un resto-bar ouvert le mercredi soir, un autre qui propose une soirée « Margarita » les lundis ou encore une soirée « Tequila » tous les mardis. Cela dit, j’imagine que vos 36 heures à Fredericton débuteront un vendredi, juste à temps pour l’heure de l’apéro!

Vendredi soir, 17 h – Pour les amateurs de mousseux…Il est difficile de trouver un endroit où l’on peut commander un mousseux au verre. Je peux en témoigner. Or, ce n’est pas le cas à Fredericton! Que vous ayez envie d’un verre de champagne, d’un vin rouge difficile à trouver ou d’un vin blanc qui se boit facilement, le Corked Wine Bar est l’endroit par excellence où prendre l’apéro. L’ambiance paisible et intime qu’on y trouve en fait l’endroit parfait pour se réunir entre amis et prendre de leurs nouvelles, avant de se rendre au resto, légèrement grisé et en appétit.

Vendredi, 19 h – Le restaurant Brewbakers est une institution à Fredericton, à juste titre. S’il est connu pour être un établissement haut de gamme, il s’est toutefois défait de sa réputation de restaurant guindé. Les employés sont des professionnels, l’ambiance est animée, la nourriture est toujours délicieuse, la carte des vins est exhaustive, et les chefs sont toujours disposés à adapter leurs plats en fonction des restrictions alimentaires des clients. Profitez de l’ambiance de cuisine ouverte ou choisissez une banquette confortable au bar.

Vendredi 22 h – Après un bon repas au Brewbakers, vous n’avez qu’à descendre l’escalier pour vous rendre à la brasserie King Street Ale House. Dirigez-vous vers le bar situé au fond de l’établissement et prenez place sur un tabouret. Étant donné le nom de l’établissement, vous serez sans doute tentés de commander l’une des nombreuses bières locales au menu, mais laissez-moi vous révéler un secret : les cocktails du Ale House sont parmi les meilleurs en ville. Si vous n’avez pas bu tout votre content de mousseux en début de soirée, commandez le « French 75 » (ils sauront qui vous envoie). Si vous avez envie de quelque chose d’un peu plus sucré, laissez-vous tenter par le fabuleux « Old Fashion ».

Minuit – Si, pour vous, la soirée est encore jeune, descendez la rue jusqu’au Capital Complex, la salle de concert par excellence à Fredericton. À l’étage, se trouve le Wilser ’s Room, un bar typiquement bohémien avec ses canapés classiques et ses balançoires en corde. Au rez-de-chaussée, il y a toujours des artistes sur scène, et, lorsque le temps sera venu d’aller vous coucher, vous n’aurez aucune difficulté à trouver un taxi (ou un burrito, une poutine ou une pizza, si le besoin s’en fait sentir).

Samedi matin – Vous ne pouvez pas passer une fin de semaine à Fredericton sans faire un pèlerinage au marché public Boyce. En arrivant, passez prendre un jus d’orange fraîchement pressé et allez découvrir l’un des meilleurs marchés publics au Canada. Oui, la file d’attente pour les samossas est ridiculement longue, mais le service est (assez) rapide. De toute façon, ça vaut la peine d’attendre!

Samedi matin, après le marché – À quel point êtes-vous ambitieux? Il y a à Fredericton d’excellents endroits où faire du yoga et du pilates, dont Moksha Yoga et Precision Pilates. Si ce n’est pas votre truc, allez au moins vous promener sur notre réseau de sentiers hors pair ou dans l’un des magnifiques parcs de la ville, le parc Odell et le parc Killarney.

Samedi midi – Notre endroit préféré où aller dîner le samedi midi est le Abbey Café and Gallery. En plus d’offrir un excellent menu végétarien et végétalien, on y sert aussi des burritos, des paninis et des plats chauds que tout le monde aimera. De plus, le Abbey Café se trouve sous le même toit que la première cidrerie de la capitale, Red Rover Cider. À ce temps-ci de l’année, optez donc pour le cidre Fall ou Fire pour accompagner votre panini aux légumes grillés!

13 h – Vous pouvez toujours prendre le dessert et le café au Abbey Café mais, si vous êtes comme moi, vous voudrez profiter de votre journée pour faire la tournée des cafés, des bars ou des restaurants de la ville. Si vous avez le goût d’un espresso et d’une pâtisserie extrêmement appétissante pour faire le plein d’énergie en prévision d’un après-midi de magasinage, c’est au Chess Piece, sur la rue Queen, qu’il faut aller.

13 h 30 – L’heure est au magasinage!
Que vous cherchiez des vêtements, des articles de décoration intérieure ou des cadeaux faits ici pour rapporter à la maison, vous les trouverez au centre-ville de Fredericton. Modern General amène la rue Queen Ouest au centre‑ville de Fredericton. Chez Reimagine Designs, Urban Almanac, Scandi Modern et Room to Remember, vous trouverez des articles pour la maison, des meubles et des cadeaux, bref TOUT ce que vous cherchez!

La fabuleuse boutique Wasted Fashion vient d’ouvrir au centre-ville. Elle est située en face de chez Eloise et Elle Mio et de Room 2 Remember (qui vend aussi des vêtements maintenant). Tournez le coin et vous trouverez Bellwether (une nouvelle boutique rétro), Robert Simmonds, Peter Roberts, Envy et Radical Edge. Juste au bas de la rue s’est établie la boutique Tilleul, autrefois une boutique éphémère. Vous y trouverez tous les styles pour tous les budgets. Vous cherchez des vêtements plus confortables?

Peu de gens le savent, mais Dynamic Fitness Studio vend des vêtements de marque Lululemon, tandis que Moksha Yoga propose à ses clients d’autres marques de vêtements de yoga chaud.

15 h 30 – Si votre séance de magasinage vous a donné soif, c’est le moment de passer à notre activité préférée de la fin de semaine. Ce n’est peut-être plus un secret, mais les brasseries artisanales de Fredericton ont la cote. Non seulement elles produisent des bières qui sont NETTEMENT supérieures à ce que fait Budweiser, mais l’ambiance dans ces établissements est géniale. Il va sans dire que Graystone est le grand favori, mais Trailway et Picaroons, de l’autre côté de la rivière, valent le déplacement, tout comme Maybee Brew (à la sortie du sentier Lincoln en direction de l’aéroport) et Grimross (dans le haut de la ville). Si vous êtes à Fredericton durant l’été, louez un vélo (et un casque) chez Savages et visitez la ville – et les brasseries – à vélo.

19 h – Si vous n’avez pas fait « l’erreur » de débutant en vous gavant de l’excellente bouffe offerte par les camions de restauration (Gastronomes, Monks and Jonesy ou Mildas) souvent stationnés dans la cour même des brasseries de la ville, c’est l’heure de souper. Et j’ai des suggestions à vous faire. Si vous avez encore une petite faim après votre visite au camion de restauration, je vous recommande vivement d’essayer le 11th mile. On y sert des tapas comme on n’en a jamais vu à Fredericton – que dis-je, au Nouveau-Brunswick! Et que dire des cocktails! Juste à y penser, j’en ai des palpitations.

Si vous cherchez un endroit où l’on sert une variété de petits et de grands plats, d’excellents cocktails et de la bière locale, vous vous régalerez au 540 Kitchen and Bar. Pour les disciplinés qui ont attendu l’heure du souper pour manger et qui, soudainement, ont le goût de la cuisine italienne maison, rendez-vous chez Moco. Tous ces établissements proposent une ambiance agréable, et leurs barmans, serveurs et chefs cuisiniers sont tous des professionnels. De plus, si vous êtes végétaliens ou avez des restrictions alimentaires, vous n’avez pas à en aviser l’établissement avant votre arrivée au restaurant! Cela dit, si vous n’avez pas réservé, soyez prêts à attendre au bar.

Les dimanches matin sont synonymes de grasse matinée. Notre endroit préféré où aller déjeuner? Isaac’s Way. Mais, si vous n’êtes pas en état de sortir de votre hôtel, les restaurants du Crowne Plaza et du Delta ont tous deux rehaussé leur expérience culinaire. Ces trois établissements offrent de délicieux déjeuners végétaliens… de même que des mimosas et des bloody Caesar… si c’est ce genre de matin là.

Si votre déjeuner copieux vous a donné un second souffle, louez un kayak et allez explorer la rivière Saint-Jean ou rendez-vous au parc provincial Mactaquac pour découvrir ses sentiers magnifiquement entretenus. Si vous préférez vous la couler douce, faites la tournée des galeries d’art de classe mondiale au centre-ville de Fredericton. Logiquement, vous voudrez commencer par la Galerie d’art Beaverbrook (une source de fierté pour les gens d’ici) qui vient d’être réaménagée et agrandie. Vous n’avez ensuite qu’à traverser la rue pour vous rendre à la Gallery 78. Enfin, je vous recommande la galerie d’art de la rue Queen, Gallery on Queen.

Nous sommes plutôt fiers de notre petite ville et nous espérons que votre visite sera fantastique.

 

Lindsay Bowman est originaire d’une petite ville du Nouveau-Brunswick. Comme bien d’autres, elle a étudié et travaillé pendant une dizaine d’années avant de revenir s’installer à Fredericton. Fière diplômée de l’Université Saint Thomas, Mme Bowman est propriétaire d’une entreprise à Fredericton, ainsi qu’une grande défenderesse de la science qui se passionne pour les arts et les cocktails artisanaux bien réussis. Elle consacre beaucoup trop de temps au denim, aux bières artisanales, aux livres et aux coussins décoratifs. Lorsqu’elle fait la rencontre de nouvelles personnes, elle trouve toujours le moyen de mentionner qu’elle a passé la ligne d’arrivée au triathlon Ironman ET qu’elle est végétalienne. Son mari, Paul, et elle étaient très enthousiastes à l’idée de venir habiter et vivre à Fredericton en compagnie de leurs deux énormes chiens et de leur bande sans cesse croissante de chats qu’ils ont adoptés de l’organisme CARMA.